Le baume des Fossoyeurs.

L’autre jour, un baume est né.

Destiné à aider au passage des esprits des animaux restés attachés à leur dépouille,  il est composé de quatre ingrédients et d’une base de baume. J’ai donc lancé dans un bain marie d’huile d’olive et de cire d’abeille parfumée, du cyprès, arbre des morts, ainsi que de la molène, pour communiquer avec l’En-Dessous. Puis du gaillet et de la résine de pin les ont rejoint, parce que je les associais à un rayon de lumière à travers l’ombre. Cette petite lumière si étrange qui mène bien souvent aux plus belles découvertes.

IMG_0035

En résulte donc un baume aux senteurs de conifère, à appliquer sur les mains et les paupières lors d’un rituel destiné aux esprits,  accompagné d’une offrande de fumée ou d’alcool. Et, Magie !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s