Ô belles récoltes.

Comme je le disais dans l’article précédent, l’orage a sur moi un effet électrisant, si je puis dire, huhu.
Profitant de ce regain de motivation, je suis donc allé récolter les plantes qui me serviront dans ma pratique. J’en ai profité pour faire un crochet par chez ma grand-mère, et j’ai pu remarquer que son jardin était plein de molène, plante qui m’intrigue depuis un moment. Je lui ai donc demandé de me garder quelques hampes, histoire faire quelques expériences tambouillesques. Et je suis revenu de cette escapade les bras chargé d’armoise, de têtes de pavot et d’achillée, et la tête pleine de recettes d’encens qui je vais m’empresser de tester !
Les belles ont été mises à sécher en bundles à peine arrivées, et les têtes de pavot ont été vidées de leurs graines et suspendues au-dessus de mon lit, de beaux rêves en perspective…

ImageJe pense que l’armoise me servira grandement pour mon travail onirique, ainsi que pour la divination, elle finira très probablement dans un encens, ou en fumigation simple (j’adore son odeur *v*). C’est une plante que j’affectionne particulièrement, so witchy :o)

Image
Quant à l’achillée, je ne la connais pas vraiment, mais je pense en faire des encens (encore et toujours) et peut-être une poudre pour accélérer la cicatrisation des plaies (et Dieu sait que la vie d’un sorciéron des cambrousse est propice à toutes sortes d’égratignures).

Le temps des récoles approche, les orages grondent, je vis !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s